New York banlieu de Tunis View larger

New York banlieue de Tunis

9789938010916

New product

Le pamphlet sous forme de rafale soutenue est sans appel, il y a les humiliés, les laissés pour compte, les prolétaires orgueilleux, les emmerdeurs, ceux auxquels l’auteur s’identifie et pour lesquels il court, ceux qui gardent la tête...

More details

12,000DT

  • Une entrée fracassante, tonitruante, impudente pour crier sa passion, son adoration, l’amour inconditionnel et douloureux qu’il porte pour l’unique femme de sa vie: Tunis. Tunis corrompue et souillée et Ben Brik assiste impuissant à sa compromission.

    Le pamphlet sous forme de rafale soutenue est sans appel, il y a les humiliés, les laissés pour compte, les prolétaires orgueilleux, les emmerdeurs, ceux auxquels l’auteur s’identifie et pour lesquels il court, ceux qui gardent la tête haute, libres. Et il y a les autres, l’ennemi désigné, les notables, les intelligents, les puissants cupides et corrompus.

    Taoufik Ben Brik le 9 novembre 1960 à Jérissa, est un journaliste et écrivain tunisien.Opposant déclaré au régime du président Zine el-Abidine Ben Ali, il collabore à de nombreux journaux francophones et à des agences de presse indépendantes de France, de Suisse et de Belgique. Figurant parmi les journalistes les plus critiques du pays, il s'expose à une persécution constante, à de multiples harcèlements et à de l'emprisonnement. En 2000, il effectue une grève de la faim de 42 jours pour protester contre les restrictions à la liberté de la presse et la liberté d'expression. Après la révolution qui renverse le régime de Ben Ali, il annonce sa candidature à une future élection présidentielle.
  • Editeur Sud éditions
    auteur Taoufik Ben Brik
    Nombre de pages 100
    Date de parution 2015
    Langue Français
  • Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Donnez votre avis

    New York banlieue de Tunis

    New York banlieue de Tunis

    Le pamphlet sous forme de rafale soutenue est sans appel, il y a les humiliés, les laissés pour compte, les prolétaires orgueilleux, les emmerdeurs, ceux auxquels l’auteur s’identifie et pour lesquels il court, ceux qui gardent la tête haute, libres.