Tunisie 1910-1960 View larger

Tunisie 1910-1960

9789973197429

New product

L'histoire débute un peu à la manière des contes de fées. Nous sommes en 1910, Mohamed Naceur Bey, 15e bey husseinite, offre au jeune Victor Sebag pour son 13ème anniversaire un appareil photo. Dès lors, son destin est scellé : Sebag sera...

More details

65,000DT

  • L'histoire débute un peu à la manière des contes de fées. Nous sommes en 1910, Mohamed Naceur Bey, 15e bey husseinite, offre au jeune Victor Sebag pour son 13ème anniversaire un appareil photo. Dès lors, son destin est scellé : Sebag sera photographe. Plus rien n'échappera à son regard : la rue, la cour, le ciel, la mer, et le désert. Devant son objectif défilent les beys, les aristocrates, les marginaux, les militants, les laïcs et les religieux; se croisent les Tunisiens, les Français, les Italiens et tous les autres. Il fixera en image les palais du Bardo et la Casbahh, Moncef Bey à la Marsa, de Gaulle au Belvédère, Saint-Exupéry à Laouina, Chafia Rochdi à Carthage, Joséphine Baker à Dougga et les fileuses anonymes de Tozeur. Dès les années 1910 et jusqu'aux lendemains de l'indépendance, journaliste et reporter photographe, Sebag sera, tout au long du siècle, le témoin capital des grands moments de la vie sociale, politique et artistique tunisienne.

  • EditeurCérès éditions
    auteurVictor Sebag
    Nombre de pages258
    Date de parution2011
    LangueFr
    FormatGrand Format
  • Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Donnez votre avis

    Tunisie 1910-1960

    Tunisie 1910-1960

    L'histoire débute un peu à la manière des contes de fées. Nous sommes en 1910, Mohamed Naceur Bey, 15e bey husseinite, offre au jeune Victor Sebag pour son 13ème anniversaire un appareil photo. Dès lors, son destin est scellé : Sebag sera photographe. Plus rien n'échappera à son regard : la rue, la cour, le ciel, la mer, et le désert. Devant son objectif défilent les beys, les aristocrates, les marginaux, les militants, les laïcs et les religieux; se croisent les Tunisiens, les Français, les Italiens et tous les autres. Il fixera en image les palais du Bardo et la Casbahh, Moncef Bey à la Marsa, de Gaulle au Belvédère, Saint-Exupéry à Laouina, Chafia Rochdi à Carthage, Joséphine Baker à Dougga et les fileuses anonymes de Tozeur. Dès les années 1910 et jusqu'aux lendemains de l'indépendance, journaliste et reporter photographe, Sebag sera, tout au long du siècle, le témoin capital des grands moments de la vie sociale, politique et artistique tunisienne.